vendredi 24 novembre 2017

Beyblade Burst, ça tourne ! (Noël 2017)

Depuis quelques jours un léger vrombissement a envahi la maison. Accompagné de tac-tac réguliers ce bzzzzz s’arrête souvent avec des explosions de rires…
Assis de chaque côté d’une arène, les garçons s’affrontent à coup de toupies Beyblade Burst.

3,2, 1 hyper vitesse !



Le Môme et Little Marmot commencent à collectionner ces petits engins de chez Hasbro de type attaque, défense, endurance, équilibre…il en existe plusieurs sortes. Elles sont composées de 3 parties (une couche d’énergie, un disque forgé et une pointe de performance), ainsi que leur lanceur et peuvent se customiser. Ces toupies aux couleurs plus ou moins flashy portent des noms plutôt charmants comme par exemple Roktavor, Spryzen,Valtryek, Xcalius…et peuvent donc se transformer avec d’autres. Le but étant d’en collectionner un maximum pour avoir le plus grand choix de combinaisons possibles. Une fois que la toupie construite semble être la plus performante, le combat peut commencer !



Le Môme ne change pas tant qu’il gagne avec sa toupie, mais n’hésite pas à changer la pointe pour être plus performant. Little Marmot lui prend un réel plaisir à exploser sa toupie ou mieux, celle de son frère… Les Beyblade Burst peuvent donc éclater au contact de l’adversaire et c’est bien ce côté « explosif » qui plaît aux petits. Mais avant le match, tous les 2 préparent aussi avec soin leur toupie et la rendre la plus forte possible. Quand les 2 sont prêts, ils se jettent dans l’arène en criant « hyper vitesse » ! Le combat fait rage et fait tourner les têtes…suspense de quelques secondes et le coup fatal est porté. C’est 1 point gagné si la toupie de l’adversaire s’arrête de tourner ou tombe dans la fosse, et 2 points si la toupie explose. Le premier arrivé à 3 remporte le combat. Mais bien sûr les règles peuvent changer selon chaque joueur.




Et ceux-ci s’enchaînent pendant plusieurs minutes… avec Beyblade Burst ça tourne rond et à fond dans la maison !


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 novembre 2017

J'ai testé un coaching diététique !

L'an dernier grâce à un rééquilibrage alimentaire et une période à suivre le régime Fitnext j'avais bien minci. Mais petit à petit les kilos sont revenus.
Depuis septembre j'essaie de refaire attention mais mon esprit refuse la frustration. Je tiens 3 jours et je retombe dans la tablette de chocolat ou le gouter des enfants.
Pourtant je fais beaucoup de sport puisque chaque semaine je fais au minimum : un run seule, un cours de Pilate et un cours de running renforcement musculaire avec mon super coach Seb et ma copine Michèle.

Lorsque j'ai découvert le site feelactiv qui met en contact avec des coachs sportifs et nutritionnels j'ai eu envie de tester un coaching diététique. 

Aucun texte alternatif disponible.
Illustration : Sarah Tezenas du Montcel


J'ai retrouvé Tania Pacheff pour une séance d'une heure aux aurores un matin pour faire un bilan diététique. Elle m'a demandé de lui détailler tout ce que j'avais mangé la veille puis elle m'a conseillé par rapport à mes habitudes alimentaires.

J'ai vu que je mangeais plutôt équilibré parce que j'ai de bonnes habitudes : féculents complets, légumes à tous les repas, pas trop de viandes, beaucoup de fait maison...

Elle m'a conseillé surtout de déculpabiliser. Je suis accro au chocolat et bien selon elle pas de soucis pour en manger un ou deux carrés par jour mais en les savourant et sans les regretter. D'après elle cela m'évitera de dévorer la tablette.

Mon problème : les sorties. J'ai une vie sociale très chargée entre les dîners avec les potes, les évents blog, les dej burger avec les copines, les afterwork, les teatime... bref je sors beaucoup et j'aime ça. Mais s'il est tout à fait possible de se faire plaisir sur un repas par semaine, sur trois ou quatre ça peut faire des dégâts. J'essaie donc défaire attention à mes choix ces jours-la. Je limite vraiment l'alcool. La technique de 1 verre de vin doit être suivi de deux verres d'eau est très efficace. Je sais que c'est sur ces points que je dois faire plus attention.

Le manque de mon alimentation : les Omega3.
En tant que sportive, Tania m'a conseillé d'apporter plus de bon gras dans mon alimentation et d'ajouter des Omega 3 qui me protégeront des blessures.
On trouve des Omega3 dans les poissons type sardines ou maquereau, les fruits à coque, huile de noix, huile de colza... J'essaie depuis d'en ajouter à mon alimentation.

Crédit Photo : Site Optimyself



Depuis notre entretien, il y a 3 semaines j'ai perdu un kilo sans faire particulièrement attention mais en appliquant ces quelques conseils. Je suis débordée en ce moment et c'est compliqué d'appliquer une vraie discipline. Je vais essayer de revoir Tania pour une autre séance en janvier pour un suivi à l'époque des bonnes résolutions. J'aimerai beaucoup trouver des solutions avec un par rapport aux fringales notamment. En une heure de bilan nous n'avons pas pu parler de tout. 




Le site feelactiv est extrêmement bien fait pour trouver un coach. Ils sont tous sélectionnés après vérification de leurs compétences et diplôme. Il y a des coachs sur tout le territoire français. Il vous suffit d'indiquer votre lieu de résidence et ensuite vous êtes mis en relation avec un coach

Décidément je suis devenue ue vraie adepte du coaching. Après avoir fait un bilan professionnel avec Olivier Maufay, je m’imagine plus de semaine sans une séance de sport avec Seb et maintenant je vais peut-être enfin trouver une solution durable à ses kilos qui partent et qui reviennent au galop avec Tania ! Je crois que l'encadrement individualisé me convient parfaitement.

Et vous le coaching, vous avez déjà testé ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 novembre 2017

Quelques livres pour leurs premiers dimanches à la messe

Nous sommes une famille mixte. Je suis catholique et le Pater Familial est athée. Ensemble nous avons choisi d'inscrire nos enfants au catéchisme parce que nous considérons que la religion chrétienne est un fondement de notre société et qu'il faut la connaître pour comprendre notre histoire et les codes de notre civilisation. Ensuite les enfants feront leur choix.
Depuis cette année comme Le Môme a commencé le caté, nous allons à la messe. Pas forcément tous les dimanches mais lorsque c'est possible nous y allons.

Voici une sélection d'ouvrages pour accompagner dans leur découverte de la religion catholique, ses histoires et ses rites. Tous sont édités par Bayard Jeunesse qui publie aussi la revue Pomme d'Api soleil qui est vraiment très bien faite.





  • Les coloriages du dimanche (à partir de 4 ans) de Sophie de Brisoult et Tante Menoue
Pour chaque dimanche ou jour de fête, une double page avec un coloriage et quelques mots sur l'évangiles du jour. Les mots utilisés sont simples et adaptés aux enfants. 
Le livre commence avec la période de l'avent en expliquant aussi de quoi il s'agit.





Little Marmot a hâte de commencer ce rituel du coloriage. Je pense même l'emmener peut-être avec nous en allant à la messe, cela l'occupera de le faire sur place. 
Lorsque les enfants sont petits n'hésite pas à emmener avec vous des petits livres ou cahier d'activité pour les occuper pendant l'office. Cela peut être un peu long sinon pour eux.




  • Missel des enfants  (à partir de 8 ans) de Catherine Chion et Marcelino Truong
Ce livre de messe est parfait pour les enfants à partir de 8 ans. Le livre est composé de deux parties. La première explique les différents moments de la messe qui sont répétés chaque dimanche et la seconde accompagne l'enfant chaque dimanche de l'année liturgique en reprenant les lectures : la première lecture, le psaume, la deuxième lecture et l'évangile.  





Chaque geste, chaque mot des différents rituels est expliqué avec des termes simples pour les enfants. L'origine aussi des différentes actions et leurs symboliques est abordée. 
A la suite des différentes lectures pour les dimanches et les jours de fêtes, un petit lexique explique les mots inconnus. Il peut s'agir de termes liturgiques, d'identification de personnages ou simplement un peu compliqué ou rare. Les illustrations sont très gaies.



Le Môme a hâte de pouvoir commencer à l'emmener aussi.



  • Mon premier petit livre de messe et Mon premier petit livre de Noël (à partir de 3 ans) de Marie-Hélène Delval, Charles-Eric Hauguel et Anne-Sophie Lanquetin  



Le premier est un parfait petit manuel pour découvrir l'église et la messe. Il explique chaque étape d'une messe, les gestes et les paroles du prêtre. 
Les pages sur l'eucharistie sont particulièrement bien faites. Little Marmot l'emmène avec lui lorsqu'il va à la messe, ça lui permet de savoir à quel moment se passe tel chose. 
Même si l'ouvrage est accessible à partir de 3 ans, il est tout à fait possible de le faire lire à des enfants plus grands car les mots ne sont pas enfantins. Il peut être pratique pour expliquer à des enfants non catholique le déroulement d'une messe lorsqu'ils ont l'obligation familiale d'assister à un office pour une cérémonie de mariage ou une communion. Cela leur évite de s'ennuyer pendant une heure sans rien comprendre !



Le second raconte les épisodes de la jeunesse de Jésus, de l'annonce de Dieu à son retour à Nazareth avec sa naissance, la fuite en Egypte... C'est un livre très simple qui permet de comprendre l'importance de l'avent et tout les épisodes qui entourent la naissance de Jésus comme l'Annonciation...




Ces deux ouvrages ont un format très adapté aux jeunes enfants et des illustrations douces et simples. Les enfants aiment beaucoup dans le second voir comment Jésus était enfant. 

  • Pour te dire que la terre est belle de Laurence Gillot et Anne Hemstege (à partir de 3 ans)


Ce livre raconte la création du monde selon la Genèse. Chaque double page raconte ce qui fut créé aux différents jours : la terre et la mer, le ciel, les fleurs... jusqu'à l'homme.
C'est un livre très poétique et joyeux. Les illustrations sont très colorées et animées, tout le livre est empreint d'une véritable harmonie.


Little Marmot aime bien le lire et surtout se souvenir dans quel ordre les choses sont arrivées sur la terre.


  • Jésus en BD de Bénédicte Jeancourt-Galignani, Li-An, Laurence Croix ( à partir de 8 ans)

Ce livre raconte en détail la vie de Jésus, de l'annonce de sa venue à la résurrection. Le texte est fidèle aux évangiles. Les mots utilisés sont simples et les bulles sont faciles à lire. 
De nombreuses histoires racontées par Jésus sont relatés. Il y a de nombreux détails et personnages. 
Les illustrations sont joyeuses et très colorées.



C'est un très bon ouvrage pour les enfants qui veulent savoir plus sur la vie du Christ. Ainsi ils auront une vision très complète non seulement sur son existence  mais aussi sur la manière dont les gens, les autorités... le percevaient et pourquoi la encore cette importance aujourd'hui pour des milliards de gens. 




Pour des ouvrages, plus généraux pour parler de la religion avec les enfants, n'hésitez pas à relire cet article. Et comme d'habitude, je vous remercie d'avance pour vos conseils lectures sur ce sujet !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 novembre 2017

Spa bien-être au B'o resort

Il y a déjà quelques semaines, avec mon acolyte Michèle, alias Maman, on bouge, nous avons passé 36h dans la charmante ville thermale de Bagnoles de l'Orne en Normandie à 2h30 de Paris.




Parmi les activités proposées : B'o resort & spa. 

J'ai passé une après-midi de détente incroyable.

L'atmosphère du spa est un peu vintage dans la décoration, c'est vraiment magnifique. Il y avait peu, c'était calme et très agréable de déambuler en peignoirs nos tisanes détox à la main ! Tout le personnel est au petit soin. Nous avons été chouchoutées.



En attendant nos soins nous avons profité de la piscine et du couloir d'eau qui permet de masser les jambes. C'est excellent pour la circulation sanguine. 



Ensuite ce fut le début des soins. Tout d'abord une douche à jet massant, excellent pour le dos ! 
Puis un enveloppement du dos à l'argile, le temps de pose m'a permis de vraiment me détendre.
Nous avons enchaîné par un bain hydromassant aux huiles essentielles. 


Enfin le Graal : un massage d'une heure appelé sportif normand. La masseuse a bien accentué sur les jambes et  des étirements du corps, c'était très agréable. 
Le soin a été très complet de la tête aux pieds. Il m'a fait énormément de bien et j'ai réussi à lâcher prise. 
Les produits de beauté utilisés sont à base de cidre de pomme et d'eau minéral.


Entre les différents soins, nous avons fait des petites pauses à la tisanerie et dans la salle de repos.

Nous sommes restés pendant 5h dans cet espace hors du temps, nous avons pris le temps pour nos soins et pour papoter. Nous en sommes sorties complètement détendues. 



J'ai apprécié l'enchaînement des soins qui permet de faire durer le plaisir . Pour connaître toutes la carte des soins, cliquez ici



M'accorder un jour off pour partir en thalasso fin septembre a été une des meilleures décisions de cette rentrée ! Et je serais bien restée quelques jours de plus. 

Je vous raconte très vite ce qu'il est possible de faire à Bagnoles de l'Orne  mis à part le spa. 



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 20 novembre 2017

Les aider à affronter l'échec

Samedi, Le Môme avait une compétition d'escrime. Il était très motivé. Il pratique ce sport depuis 3 ans maintenant. Cette année, il a même son propre fleuret et c'est un grande fierté.

Samedi donc, nous étions avec notre quatre-quart sous le bras (pour alimenter la buvette), son énorme sac de l'autre et quelques livres pour Little Marmot dans un beau gymnase en banlieue.






Il a commencé avec les matches de poule et il a assuré. Il a gagné les cinq haut la main et ce résultat l'a mis en confiance. Il était très vif, attaquait bien quand il fallait. Clairement, j'étais très contente pour lui. Il a eu la victoire modeste face à ses adversaires et pour ce comportement aussi je l'ai félicité. 
Bien classé, il n'a pas eu besoin de combattre en 16eme. Direction les 8eme contre un enfant à priori moins fort.
Mais lors de ce combat, il n'a pas réussi à se mettre dans son match et il a perdu. Il y a des milliers d'explications pour cette défaite (fatigue, trop longue pause...) mais lui n'en a retenu qu'une : "je suis nul "

Il a été horriblement déçu. C'était dur de le voir comme ça, il se dévalorisait complètement. Il se qualifiait de mauvais escrimeur parce-qu'il n'avait pas réussi à atteindre les quarts. Il a pleuré un peu et il est allé dire au revoir tout triste à son entraîneur qui l'a tout de même féliciter pour son début de parcours. 

Dans la voiture, il a appelé son Papa qui a essayé de lui remonter le moral mais ce n'était pas facile. Nous lui avons répété d’arrêter avec le terme de "nul" qui était injustifié puisqu'il avait gagné de nombreux matchs. 

Puis j'ai changé de tactique. J'ai essayé de voir avec lui ce qui avait pu lui manqué, pourquoi sur ce match il n'avait pas réussi ce qu'il avait fait avant. Il ne savait pas trop et moi non plus, je dois vous avouer que j'ai toujours du mal avec les règles de ce sport. Mercredi prochain, il a entraînement, il va en parler avec son coach pour voir ce qu'il doit améliorer et ce qu'il doit privilégier à son entraînement. Cette perspective de pouvoir changer les choses, de pouvoir être meilleur a eu l'air de le réconforter. 
Je lui ai aussi demandé de se souvenir des bons moments de cet après-midi et s'il s'était amusé. Il a dit oui et pas seulement lors des matchs. C'est vrai l'ambiance était sympathique, il a discuté avec d'autres enfants passionnés par le même sport d'autres clubs. Il a ri de savoir que Little Marmot m'avait fait acheté deux parts de notre propre gâteau ! Je lui dis de se rappeler de ça que malgré la défaite, il avait passé un bon moment et que c'était le plus important. 

Toutefois le vrai remède pour lui redonner le sourire, ce fut ensuite la soirée détente avec une bonne pizza et un film. 
Dimanche, il s'est réveillé en pleine forme et beaucoup plus serein ! 

Et vous, comment aidez-vous vos enfants face à l'échec ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 17 novembre 2017

Brunch en famille à la Gaité Lyrique

L'entrée du Trois Bis se fait par les portes du théâtre, ensuite on accède au foyer par un petit escalier sans prétention. La première chose que l'on retient, c'est la lumière qui entre par les grandes fenêtres et les volumes de la pièce. De grandes tablées permettent de venir à plusieurs pour profiter du buffet et passer un moment convivial. 
L'adresse a tout pour séduire les familles gourmandes comme la notre et nous n'avons pas été déçu !



Le brunch est une création du chef Bruno Viala. Il offre différentes tonalités à la fois anglo-saxonne, heakthy, sweet et très gourmandes. 


L'avis des enfants :



J'avais juste mon deuz avec Moi. 
Il a aimé la liberté qu'offre le lieu, il s'est servi seul sur les buffets. Il a fait des petites pause en s'installant dans les chaises longues de la salle attenante et joué avec les faisceaux lumineux. Après le repas, il a profité des jeux vidéo en accès libre  dans l'espace du rez-de-chaussée.




Côté nourriture, il est difficile et il a surtout choisi du sucré. À savoir des pancakes (beaucoup), un peu de croissant, un petit bout de saucisse, du fromage blanc et une poire. À la fin du repas des œufs brouillés étaient arrivés sur le buffet et il a voulu les goûters mais il n'a pas aimé.
Il a bu du thé et un peu de jus de fruit. Il était très content de son repas même si ce ne fut pas très équilibré pour lui. 

Pour les petits, il y a des chaises hautes et un espace de change dans les toilettes. Il y a largement la place pour les poussettes. 

Excellentes viennoiseries




Et pour les grands ?

Mon coup de cœur fut surtout pour le lieu. Les grandes colonnes, la cheminée et la lumière qui baigne dans la pièce offre une atmosphère des plus agréables.

Les grandes tablées sont pratiques mais pas des plus confortables surtout avec des gros manteaux d'hiver. Nous avons mis les notre derrière une colonne. 

Côté buffet, il y a trois espaces : un coin Pain viennoiserie, un autre sucrée avec des pâtisseries, des pancakes et des fruits et un dernier salé avec de la charcuterie (bacon grillé, saucisses...) des salades, des quiches... 




Les plats qui arrivent sur le buffet ne sont pas toujours les mêmes, essayer de ne pas être trop gourmands au premier passage pour garder un peu de place pour goûter autre chose après. Les buffets ne sont pas très grands et donc vite pris d'assaut mais ils se remplissent assez vite aussi. C'est sympathique ce défilé de plats variés, Little Marmot en a même fait un jeu en allant guetter ce qui arrivait pour venir nous le dire. 

Les produits utilisés sont tous des produits frais et tout est fait maison. Les confitures sont à tester surtout. 




Parmi les mets que j'ai vraiment aimé : les différentes salades surtout celles à base de tomates, les fèves et le houmous, le saumon mariné, la quiche et le sucré (viennoiserie et dessert).
Essayez de prendre les plats chauds quand ils arrivent parce que cela refroidi vite notamment le bacon qui est très bon. 
J'ai particulièrement apprécié les desserts, les petits moelleux au chocolat le gâteau cookies et les petits financiers étaient vraiment délicieux.




La décoration de l'endroit est très réussie, certes la hauteur du plafond rend le lien un peu sonore mais les moulures, les colonnes ont un charme fou. La modernité des luminaires et du bar, la sobriété des tables, tous ces styles s'accordent avec une jolie harmonie et offre un cadre très agréable. 





Côté boisson, il faut aller au bar sauf pour le thé (Mariage Frère, merci !) et le café filtre. Dans le menu du brunch, un verre de jus de fruits. Je vous conseille le jus de pêche un régal. Il est possible de commander de l’alcool (vin ou bière) également mais pas d'expresso. 




Le brunch du Trois Bis coûte 26 euros pour les adultes et 14 euros pour les moins de 12 ans. Je trouve tout à fait correcte pour les adultes mais un peu cher pour les enfants surtout pour les appétits d’oiseaux comme le mien. Surtout pensez à réserver, c'est très vite complet !

Le restaurant propose aussi des déjeuner en semaine, le menu inspiré de la bistronomie a l'air des plus sympathiques, je l'ai rajouté à ma To Do !

Le trois bis (la Gaité Lyrique), 3 bis rue Papin dans le 3ème. 

Bon week-end !
Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails