jeudi 29 mars 2012

Les lapins crétins et Signal envahissent la salle de bain (cadeau et article sponsorisé)

Le Môme adore se "laver" les dents, ce passage obligé matin et soir semble pour lui aussi sympathique que jouer, lire... Le problème c'est qu'il a quelques lacunes dans la technique de brossage. A l'heure de la première crise d'adolescence, et du "je veux tout faire tout seul", nous essayons de lui faire comprendre par des images les techniques à suivre : fais danser la brosse à dent, ce n'est pas comme un bonbon, brosse encore encore encore (c'est pour l'obliger à un brossage de plus de 30 secondes)...
Signal sort une nouvelle brosse à dent à l'effigie de petits héros très populaires en ce moment : les célèbres lapins crétins ! Même Le Môme connaît déjà ses bestioles si sympathiques. Pour accompagner cette nouvelle gamme de brosse, il y a bien sûr les classiques : dentifrice et bain de bouche assorti mais aussi un site internet amusant avec des jeux et des conseils sur l'hygiène bucco-dentaire comme le brossage matin et soir et l'obligation de changer de brosse à dent tous les 3 mois.

Les messages des lapins crétins sont très amusants et avec de l'absurde comme les enfants adorent et retiennent. Mon préféré : "Fais briller tes dents matin et soir sous les spotlights de la salle de bwaain !" Je vous laisse découvrir les autres avec vos enfants dans la chouette vidéo interactive. Aujourd'hui Signal offre à l'un d'entre vous un kit Signal & lapins crétins, pour gagner, venez me dire quel est le conseil contenu dans la vidéo qui servira le plus à vos enfants ou plutôt à leurs dents ? Vous avez jusqu'au mardi 3 avril 2012 Bonne chance à tous.



Article sponsorisé
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 mars 2012

Mince alors, une comédie toute légère !

Si le cinéma fait souvent l'apologie des actrices maigres, Mince alors ! de Charlotte de Turckheim, met en valeur  les hommes et les femmes tout en rondeur.
L'histoire : Nina est une jeune femme très jolie quoique un peu ronde. Malheureusement pour elle, son mari, qui est, on le devine tout de suite un vrai goujat, n'aime que les femmes maigres. Pour fêter un gros contrat, il lui offre une cure d'amaigrissement. Pour tenter de sauver son couple, elle y va et découvre alors le monde des cures et des curistes.




Maman-Good :
La présentation du lieu, de la cure, des obèses, est vraiment bien filmée sans fausse pudeur ou concession. La caméra filme les rondeurs avec poésie et luminosité.
Les dialogues sont très bien écrits et vraiment j'ai ri. Les habitués savent que je suis plutôt bon public mais il est a gager que certaines répliques resteront dans les annales.
Les actrices sont plutôt sympathiques notamment Lola Deweare que j'ai trouvé très crédible dans le rôle de la jeune femme qui accumule les kilos sans trop faire attention, loin de toute caricature. Ses préoccupations, sa gourmandise, les problèmes en cabine d'essayage parleront à de nombreuses femmes, surtout à une période où l'on commence à ressortir les maillots de bain et petites robes d'été !
Les deux femmes qu'elle rencontre, proposent d'autres visions de leur poids : le contrôle absolu sur le corps comme sur le reste de ce qui fait sa vie pour le personnage de Victoria Abril et la philosophie "Big is beautiful" pour celui de Catherine Hosmalin. Si le choix de ces personnages est plutôt judicieux, les messages véhiculés sont un peu trop répétés et lassent un peu. La présence de Pascale Légitimus plaira aux nostalgiques des Inconnus.



Maman-Bad :
Si j'ai plutôt été séduite par l'histoire principale, les histoires secondaires nagent dans un pathos trop présent et cousu de fil blanc. Le choix d'aborder l'obésité des enfants était à la base très intéressant, dommage qu'il n'en soit qu'effleuré. Les relations parents-enfants ont été bien mieux abordés dans les précédents films de Charlotte de Turckheim.

Alors les poussettes, si vous avez envie de vous changer les idées et de rire, Mince Alors ! est pour vous. Idéal pour une fin de journée fatigante ou on a envie de tout envoyer valser sans la tablette de chocolat ! Mais ne mettez pas tout votre crédit babysitting ou sortie dans cette soirée, ls film peut attendre une séance "plateau télé" un dimanche soir !

Voici la bande annonce pour vous donner une idée :



Bonne journée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 mars 2012

Epopée chevaleresque à Pierrefonds

Le château de Pierrefonds a été construit au XIIème siècle, mais il ne reste de l'édifice d'origine quasiment plus rien. Son aspect actuel et son sauvetage sont l'oeuvre de Viollet-Le-Duc au XIXème siècle sous le patronage de Napoléon III qui voulait en faire une demeure impériale. La restauration redonne au vieux château fort tout son éclat en lui ajoutant une dimension romantique comme cette époque en raffolait.
En ce moment, Le Môme s'intéresse beaucoup aux chevaliers, leurs trésors, leurs chevaux, leurs châteaux... cette visite l'a ravi tout autant que nous.




BB-Good :
Si la montée jusqu'au Château, lui a paru un peu longue et qu'il aurait préféré monter à dos de cheval, mon loulou fut enchanté dès la vision du pont-levis. La cour intérieure, la vue du donjon et les crocodiles sculptés ont eu un grand succès tout comme les chapiteaux sur lesquels, il a cherché les poules et le loup ! Il ne manquait que les chevaliers eux-même mais l'imagination de ses deux ans et demi a réparé cela et il nous a clairement fait comprendre que le chevalier bleu c'était lui ! Il a ainsi couru le long du chemin de ronde à l'attaque des ennemis... on se serait cru dans un film d'époque, c'est un acteur né, mon fils !


BB-Bad :
Si la boutique est du dernier cri, les toilettes sont bien plus anciennes et ne possèdent pas d'espace de change.
Le château n'est pas meublé au mieux quelques sculptures et des peintures. Les petits ont donc un peu de mal à imaginer la fonction des différentes pièces, les plus grands aussi d'ailleurs... Le Môme a beaucoup admiré les cheminées, nous faisant remarquer que leur taille était parfaite pour accueillir la marmite des trois petits cochons où le loup vient se brûler les fesses ! Mais même en cherchant bien, il n' a pas trouvé le loup !


Maman-Good :
Ce monument est très intéressant. Certes la construction ne date pas de plusieurs siècles mais les choix de Viollet-Le-Duc lui donnent beaucoup de charme. Les décors sont dans un état remarquable notamment la grande salle de bal avec les prévotes.
Ne ratez pas les salles d'expositions racontant le travail de Viollet-le-Duc qui éclaire ses choix. Dans ce lieu sont aussi présentés des objets plus anciens retrouver lors de la construction.
La boutique est très bien achalandée, de nombreux ouvrages sur les châteaux forts, les chevaliers et les princesses, mais aussi des boucliers, des épées... Pour les adultes, des ouvrages sur la région, ses spécialités et sur l'architecture en règle générale.
Le billet d'entrée coûte 7 euros 50 en tarif plein, 4 euros 50 en demi tarif, les moins de 18 ans ne paient pas.



Maman-Bad :
Impossible de visiter l'intérieur du château avec une poussette, elles sont interdites et de toutes façons elles ne peuvent pas passer dans les escaliers en colimaçon assez étroit. Pensez au porte-bébé, le musée n'en prête pas.
Les explications sur le petit dépliant sont très succinctes, mieux vaut acheter le petit guide du site, sinon vous risquez de rester un peu sur votre faim.




Alors, les poussettes, roulez jusqu'au Château de Pierrefonds, dans l'Oise à environ une heure de Paris en voiture. Les apprentis chevaliers et princesses débutantes se régaleront en promenant dans la cour d'honneur ou à travers les couloirs froids du château, en tout cas révisez bien car dans ce genre de lieu les questions fusent et il serait malvenu de ne pas savoir satisfaire la curiosité de vos petits princes !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 mars 2012

Le fouillis du jeudi pour gros bidons : Maman Plume (bon cadeau inside), crème fouetté à tomber et lieu magique pour mes mollets !

L'événement de la semaine était la Mum to be Party, le fouillis du jeudi célèbre aussi les gros bidons :

  • Maman Plume propose une mode pour femmes enceintes pleine de couleurs et de soleil.
Les formes sont très sympathiques. Isabelle, la créatrice m'a offert le chemisier grossesse Calicia, il est juste très pratique. Je le mets aussi bien en semaine pour travailler que le week-end avec un jean. La matière est extrêmement confortable en coton bio.
Il y a de super jupes, des pantalons tout conforts et bien coupés mais aussi des tenues détentes ou des pyjamas. Le tout est entièrement made in France.


Maman Plume propose aussi des bijoux, des accessoires de grossesse mais aussi des produits pour bébé comme de charmants petits vêtements. Petit coup de coeur pour les gigoteuses trop craquantes !


Aujourd'hui Maman Plume offre un bon d'achat de 20 euros sur le site à l'un d'entre vous. Pour jouer il suffit de me dire en commentaire ce que vous achèteriez avec ce bon. 
Tout relais sur vos blogs, facebook, twitter, au cours d'accouchement, en salle de travail... donne droit à une chance supplémentaire.
Vous avez jusqu'au 28 mars 2012, 23 heures 59.

  • Ces dernières semaines, j'ai participé au Best Of de Paroles de Mamans, j'y ai découvert une crème pour laquelle j'ai complètement craqué : la crème fouettée de la marque O'Mum !



Cette crème est là pour favoriser un moment cocoon en vous massant le ventre en l'appliquant. L'odeur est très agréable mais attention si vous ne supportez pas les odeurs un peu sucrées. Elle est très facile à appliquer. Un vrai coup de coeur ! Merci à Paroles de Maman pour cette jolie découverte.
A noter que j'ai vu sur le site de la marque qu'une infusion lactée pour le bain allait bientôt être proposée, j'avoue que j'en salive déjà ! 

Cette soirée a été très agréable, j'y ai découvert les jolies collections de la marque Emoi Emoi et leur lingerie d'allaitement qui m'a fait de l'oeil pour dans quelques semaines (je le rajoute sur ma liste de naissance...), mes jambes et plus particulièrement mes mollets qui souffrent depuis plusieurs semaines ont adoré le massage offert par l'institut Weleda. Je recommande l'huile à l'arnica pour celles qui souffrent aussi de ce désagrément.

Au programme également, des discussions sur le thème de l'allaitement avec Muriel (alias Mère bordel), consultante en lactation et l'équipe de Tommee tippee et sur la préparation de l'arrivée de bébé avec E-Zabel et Anaïs, baby planner. C'était amusant de se replonger quelques années en arrière en entendant les questions des primipares qui rappelaient celles que je m'étais posée à l'époque. J'ai fait le plein des bons d'Anaïs pour me faire offrir à la naissance : des bons petits plats, des bons de babysitting, de dépannage en repassage... après tout des bodies j'en ai déjà beaucoup !
Cette soirée m'a surtout permis de me poser quelques heures et de profiter de cette seconde grossesse qui passe à une vitesse folle sans me laisser vraiment le temps d'admirer mon bidon qui enfle comme la grenouille de La Fontaine !

De jolies rencontres, des retrouvailles rapides mais sympathiques, des promesses de se revoir et des futures mamans épatantes ! Un immense merci à Chris et ne ratez pas le prochains rendez-vous sous aucun prétexte !


Bonne journée les poussettes, à demain pour une sortie avec les petits à vous conseiller pour ce week-end !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 20 mars 2012

Tout le monde veut prendre ma place ! (la nouvelle preuve par 9...)

   Le badge "Baby on board" n'a rien donné... même aujourd'hui avec un aspect de plus en plus baleine, il est rare que les gens se lèvent volontairement pour me laisser leur place que ce soit dans le train, le bus ou le métro !
Je fais partie des femmes enceintes qui détestent quémander leur place assise. Souvent je me dis que le trajet est trop court pour faire des histoires ou je ne me sens pas trop fatiguée... lorsque je le fais c'est souvent pour deux raisons : soit je suis effectivement rincée, mon ventre me paraît peser une tonne et j'ai un besoin physiologique de m'asseoir, soit l'affluence est telle que j'ai un peu peur de le prendre des coups alors je préfère me mettre à l'abri des zones à risques...

Crédit photo : Mairie de Puteaux


Si j'interroge des personnes pour savoir pour quelles raisons, elles ne se lèvent pas pour céder une place à une femme enceinte, souvent elles répondent qu'elles n'ont pas vu, pas fait attention, plongées dans leurs pensées ou leur lecture...  mouais...  je ne suis pas vraiment convaincue et surtout je trouve ça particulièrement mal élevé.

Devant de tels constats, j'ai décidé de prendre les choses en main :

Voici la preuve par 9  de ne pas laisser une femme enceinte voyager debout. 

A faire circuler pour que ceux qui oublient de lever la tête et de regarder ceux qui les entourent, ne se sentent plus permis de le faire !

Avertissement préalable : certains arguments "scientifiques" énoncés ici sont issus de mes recherches sur le net. Je n'ai jamais fait d'études médicales et certains d'entre eux sont peut-être sujets à de vraies controverses. Toutefois, ils sont sûrement assez recevables pour me permettre de voyager assise, non ?

1 : Argument santé publique
Le fait de rester debout un long moment peut réduire l'approvisionnement en sang du bébé.
Certes rester assise trop longtemps aussi... mais il me semble plus délicat d'exiger de votre voisin de métro de pouvoir mettre vos jambes sur ses genoux pour les surélever plutôt que sa place assise... à voir s'il vous paraît vraiment coopératif !

2 : Argument prévention publique
Le stress peut engendrer une fausse-couche, accouchement prématuré, bébé de faible poids. Un voyage debout peut se révéler stressant : peur de la chute, de la fatigue...

3 : Argument risque éminent
En cas de freinage brusque : la femme enceinte risque une chute qui peut la conduire directement aux urgences pour une écho de contrôle.

4 : Argument affectif
On est tous le conjoint(e), père, mère, soeur, frère, fils, fille, ami... d'une femme enceinte, si c'était elle votre voisin de voyage, est-ce que vous resteriez assis ? (question purement rhétorique normalement !)

5 : Argument bonne éducation
Si votre mère ou votre père était dans le wagon, n'aurait-elle pas honte que vous ne soyez pas le premier à vous lever ?

6 : argument réglementaire
C'est écrit dans le règlement de la RATP, il y a des places prioritaires pour les femmes enceintes, il suffit donc de savoir lire !

7 : Argument utilité publique
En cas d'affluence une femme enceinte occupe une circonférence plus importante qu'une personne lambda, par conséquent, assise elle prendra moins de place et permettra à plus de personne de prendre le métro : tout le monde y gagne !

8 : Argument bonne conscience
Mais si il est valable, certains descendront du métro plus léger avec l'impression d'avoir accompli quelque chose de bien dans leur journée... à ceux-là ne leur brandissez pas les autres arguments, laissez les penser qu'ils sont de vraies perles rares... après tout ce n'est pas complètement faux et vous êtes assise !

9  : Argument irréfutable
On ne contrarie jamais une femme enceinte !

Bonne chance pour vos prochains trajets les ventres ronds !
Et pour celles qui comme moi, cumulent gros ventre et enfants en bas âge, je propose un service de chauffeur privé à partir du 4ème mois tout frais payé, bien entendu ! En cette période de campagne électorale, j'espère que cette requête trouvera un écho dans les différents programmes...
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 mars 2012

Le fouillis du jeudi : à table, la musique pour les rêves, gagnants

Au menu du jour :


  • Un joli livre qui va remplacer vos dictionnaires culinaires et autres manuels de cuisine ! Voici venu le temps chers parents de faire à manger pour toute une famille ! Nos enfants entre leurs goûts particuliers et si difficiles sont bien pires que votre belle-mère !

La solution le livre de Julie Schwob : Bébé mange (presque) comme les grands, publié chez Larousse. Un ensemble de recettes simples et délicieuses qui partent d'un plat pour les plus de trois ans (c'est à dire pour nous aussi) et ses variations pour qu'il soit dégusté aussi par les plus petits selon leur tranche d'âge.
Plus besoin de faire des menus différents, tout le monde se régale et mange ce qui lui est recommandé.
Le livre est très joli avec des photos d'intérieur très fraîches. Et pour vous mettre l'eau à la bouche, dimanche prochain sur la table de la TriBu ce sera : Lasagnes de cabillaud aux épinards frais et ses variantes ! Bon appétit !


  • Pour les amateurs de musique classique, ne ratez pas le concert donné par l'Orchestre Philharmonique de la musique et de l'Air, jeudi 22 mars à 20 heures 30 à la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Ce concert est donné au profit de l'association Les Chevaliers du ciel et son initiative : Rêve de gosses, qui permet à des enfants handicapés, exclus ou malades de réaliser un baptême de l'air. 

L'occasion pour les mélomanes d'aller écouter des oeuvres de Ravel, Marcello ou Grieg tout en permettant à des petits de passer ensuite eux aussi un excellent moment ! Alors n'hésitez pas et réservez vos billets.

  • Merci beaucoup pour vos participations au jeu Fisher Price. Le smartphone est gagné par Marion Maman. J'attends les coordonnées de la gagnante par mail à mapoussetteaparis@yahoo.fr

N'oubliez pas de jouer pour tenter de gagner la superbe Quinny Yezz !

Bonne journée les poussettes !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 mars 2012

Ne vous défilez pas pour le carnaval de Paris !

Il y a encore un mois, j'ignorais l'existence de cette manifestation. Piccolini m'avait demandé un petit reportage sur un carnaval en France. Dunkerque m'a été déconseillé avec un jeune enfant en raison d'une ressemblance trop frappante avec la fête de la bière et partir découvrir celui de Nice le temps d'un week-end se révélait être assez cher.
Quelques recherches sur le net m'ont conduit à apprendre que Paris avait également son carnaval. Nous sommes donc partis en famille à sa rencontre !


BB-Good :
Le Môme aime particulièrement les percussions, or comme tout carnaval qui se respecte, il y avait de nombreux tambours. Il a trouvé amusant de lancer les confettis que l'on pouvait acheter sur le parcours.
La mascotte du carnaval, la vache Pimprenelle fut son attraction préférée tout comme Pat le clown en première ligne.


BB-Bad : 
Le carnaval est bruyant et certains chars et déguisements ne sont pas forcément destinés aux enfants. Le cortège n'est pas très varié et avance lentement, Le Môme en avait un peu marre à la fin.


Maman-Good :
Le carnaval était l'un des plus connus d'Europe entre le XVIème et le XIXème siècle, puis il est tombé dans l'oubli. En 1993, une association décide de le recréer. Pour tout savoir sur l'histoire du carnaval, je vous conseille l'article de wikipédia qui est très complet. On y apprend notamment que c'est lors de ce carnaval que furent inventés les confettis en papiers et les serpentins. Et oui, vous savez qui remercier lors de la prochaine fiesta chez vous, alors que votre aspirateur ne parvint pas à venir à bout de toutes ces cochonneries !
L'édition 2012 avait pour thème l'arche de Noé : coccinelles, abeilles, âne... étaient de la partie... on pouvait également voir dans le cortège de nombreux boliviens invités pour l'occasion. Le tout est très gai et plutôt bien organisé.


Maman-Bad :
Un manque de moyens évident, on regrette des chars plus conséquents et décorés davantage. Le parcours est assez long, mieux vaut bien le repérer pour essayer d'aller à la rencontre des participants.




Alors les poussettes, par curiosité je vous conseille la sortie. Nous avons passé un bon moment et la popularité croissante du carnaval lui permettra peut-être de grandir et de s'améliorer. Si la première partie du carnaval dit le boeuf gras s'est déroulé à la mi février, la seconde partie, appelée la Reine des Blanchisseuses, est prévue ce week-end. Vous pouvez vous rattraper ! Toutes les infos sont ici. Je ne pourrais pas aller voir ce deuxième opus, je compte sur vous pour venir me raconter ce que vous en avez pensé.


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 13 mars 2012

Yezz, we poussette canne (super cadeau inside)

Les poussettes, il y en a de toutes les tailles, de toutes les couleurs, presque de toutes les formes... et surtout pour tous les âges ! On s'interroge souvent pour savoir jusqu'à quel âge un enfant se déplace en poussette.
Le Môme du haut de ses deux ans et demi est à l'orée du passage, il commence à aimer marcher mais parfois si la route est trop longue, il préfère s'asseoir et faire un petit somme !



Nous nous baladons avec la Quinny Yezz depuis quelques semaines maintenant et j'avoue être séduite par cette poussette canne !
Ces points forts sont nombreux : elle est très légère (5 kilos) et se porte facilement sur le dos quand Le Môme préfère utiliser ses pieds. Elle est très design et je fais des jaloux ! Comme toute Quinny, elle est très maniable, il est très facile de la pousser d'une main et surtout une fois pliée elle est très compacte.
Ces points faibles : le guidon est un peu bas pour les grands, la pochette est un peu petite et il n'y a pas de panier même amovible. Cette poussette ne s'allonge pas, c'est pourquoi elle est surtout conseillée pour les enfants à partir de 18 mois.

Aujourd'hui Quinny offre une poussette Yezz à l'un d'entre vous. Pour participer c'est très simple, il suffit de me dire quelle qualité primordiale doit posséder une poussette pour être votre alliée des sorties quotidiennes, n'hésitez pas à m'expliquer pourquoi, j'attends des anecdotes croustillantes sur vos aventures à roulettes ! En gros un simple "légère" ne suffit pas ! Je m'autorise à donner une chance supplémentaire aux commentaires les plus étayés, et cela de la façon la plus arbitraire qu'il soit !
Tout relais sur facebook, twitter, vos blogs, au square, dans la rue, dans le magasin de puériculture, à la crèche, à la piscine, chez votre concessionnaire... donne droit à une chance supplémentaire. Attention, comme le cadeau est important, les réponses doivent avoir une adresse mail valide pour être prise en compte.
Je tirerai ensuite au sort entre tous les commentaires.
Vous avez jusqu'au 27 mars 2012, 23 heures 59. Vous pouvez aussi jouer chez E-zabel, Isabelle, Miss Brownie et Mini sushi.






Si vous avez envie de vous amuser un peu tout en réfléchissant à votre réponse, vous pouvez aller personnaliser une petite vidéo sur le site suivant : quinny walk your way ! Vous voilà star de la marque !


Bonne chance à tous et excellente journée les poussettes !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 9 mars 2012

Les doléances du Môme : du yaourt !

Je vous en avais parlé et promis de lui offrir une page à ce sujet ! Le Môme s'exprime maintenant et si je ne comprends pas toujours tout, en règle générale, il parvient à être très clair.

Dorénavant mon fils mange quasiment de tout, plus question d'emmener un petit pot au restaurant, il réclame son menu enfant !

Crédit Photo : comme à la maison

Certes, certaines adresses (encore trop rares) proposent des menus originaux pour les petits, équilibrés avec une présentation amusante qui parvient à leur faire manger des légumes qu'ils ont tant décriés à la table familiale. J'ai nommé parmi les meilleurs à Paris : les 400 coups, le Poussettes Café, le Petit Café du monde entier, le Cafézoïde pour n'en citer que quelques-uns.

Mais mises à part ces exceptions, les menus enfants sont sans surprise composés de Steak frites, avec des variantes saucisses purée ou pâtes... bien sûr ce n'est pas très varié, ni équilibré mais nos gamins adorent ! De plus, soyons honnêtes, au restaurant, nous-même ne choisissons pas les plats mieux adaptés à notre santé, nous commandons ce que nous aimons et les petits font de même !


Le problème de ces menus pour Le Môme : le dessert ! Il n'aime pas souvent ce qui est proposé et réclame à la charmante question du gentil serveur l'interrogeant sur son choix : un yaourt ou une compote ! Fréquemment celui-ci prend alors un air pincé et gêné, embêté face à cette commande qu'il ne peut honorer.
Comment lui en vouloir, les éternelles boules de glaces proposées à tout bout de champ ne sont pas forcément bienvenues l'hiver, il trouve la mousse au chocolat trop lourde, et les pâtisseries de chez Métro semblables à celles des menus adultes le laissent de marbre ! Il est très rare que les restaurants aient dans leur cuisine cet aliment aussi simple qu'un pot de yaourt et Le Môme s'en étonne tout comme moi !
Toutes les grandes surfaces en proposent des rayons entiers. Au mieux il peut avoir un fromage blanc en demandant une dérogation.
Pareillement, les compotes sont parfois proposées mais ne sont que très rarement maison alors qu'il s'agit d'une recette très simple à réaliser !
Il faut avouer que ce sont les restaurants de chaîne (une fois n'est pas coutume) qui s'en sortent le mieux, dans un choix varié et proche des goûts des petits.

Voici donc les réclamations du Môme : merci au restaurateur de passer au supermarché, acheter des yaourts !
Dans le cas contraire, il enjoint ses clones de marcher vers l' Elysée en le réclamant telles les femmes de Paris vers Versailles à l'aube de la Révolution !


Crédit photo : esterkitchen


Et à ses détracteurs qui disent qu'on doit profiter d'être au restaurant pour manger autre chose qu'à la maison, Le Môme répond qu'il souhaite surtout terminer son repas sur une saveur plaisante ! (il a beaucoup de vocabulaire pour ses deux ans et demi, non ?)

Et chez vous, les menus enfants des restaurants conviennent à vos petits ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 mars 2012

Ludilabel ou comment laisser l'aiguille dans la botte de foin ! (cadeau inside)

L'une des premières notions qu'acquièrent nos enfants est celle de la propriété. Les "c'est à moi ça" et autres variantes sont pléthores dans le vocabulaire et les phrases du Môme !
A la rentrée prochaine, mon tout petit bébé va prendre le chemin de l'école et dans le règlement également de celle-ci il est bien stipulé que toutes ces affaires doivent être marquées à son nom. Hors de question pour moi de prendre une jolie aiguille et de broder le magnifique prénom de mon fils composé de 7 longues lettres ! Ma nullité en couture et travaux d'aiguille risque même de rendre illisible ce nom et donc d'handicaper mon loulou dans son apprentissage de la lecture...


Heureusement j'ai reçu un mail qui m'a sauvé de l'aiguille cauchemardesque et assure au Môme de retrouver toutes ses affaires au premier coup d'oeil, et en passant je risque de passer auprès de ces premiers copains pour une maman méga cool, ce qui n'est pas fait pour me déplaire...
Notre sauveur est un site internet : Ludilabel.



Le principe est aussi simple qu'ingénieux, vous pouvez personnaliser les étiquettes nominatives de vos enfants. Il y a de nombreux produits au choix : ludistick (autocollant pour les vêtements sans avoir besoin du fer à repasser pour aller vraiment très vite !), les étiquettes thermocollantes, les autocollants pour les chaussures, pour les stylos... pas un objet ne résistera à ces étiquettes ! Tous ces produits sont résistants : machine à laver, sèche linge, micro-onde...) et vraiment très facile à poser, même pour moi.
Il y a une quarantaines de motifs différents pour personnaliser les étiquettes, Le Môme a choisi : le pirate, sans grande surprise mais il a eu une vraie hésitation avec le dinosaure ! Vous pouvez aussi choisir les couleurs, la typographie...


Pour vous faciliter le choix, le site propose aussi des packs : crèche, école, vacances ou le très pratique pack allergie !





Aujourd'hui Ludilabel vous offre un bon d'achat de 30 euros pour vous éviter la lourde tâche de la broderie à l'aiguille ou la honte des étiquettes thermocollantes très laides !
Pour gagner ce bon, c'est très simple, dites moi en commentaire quel motif plaira à votre petit pour ses futures étiquettes.
Tout relais sur vos blogs, facebook, twitter, dans la cour de récréation, à la crèche, au pressing, chez la couturière... donne droit à une chance supplémentaire.

Bonne chance à tous et excellente journée !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 mars 2012

Sous les yeux du Sphinx au Louvre

Le musée du Louvre est un exemple à suivre pour l'accueil des petits : animations, espace de change, ascenseurs, carte Louvre famille, ateliers... et j'en passe, pour la piqûre de rappel c'est ici et !
Le Louvre c'est aussi un lieu où j'ai fait mes études et où j'ai passé de très belles années. J'aime y emmener mon fils lui faire découvrir tous ces trésors.


Plus il grandit, plus son intérêt est manifeste : les objets, mais c'est aussi le monde du musée tout entier l' intrigue : les vitrines, les gardiens, le palais, la pyramide inversée dont il se lasse jamais.

Pour vous donner des idées, voici notre dernier parcours : l'Egypte, parcours thématique.


La crypte du sphinx est une excellente entrée en matière, Le Môme a été un peu impressionné et s'est répété plusieurs fois qu'il ne s'agissait que d'une statue pour s'en persuader...
Le parcours chronologique possède de nombreux objets de la vie courante qui intéresse vite les enfants. L'Egypte a également beaucoup de représentations zoomorphes de son panthéon, Le Môme s'est amusé à énumérer les singes, les faucons, les vaches... qu'il voyait dans toutes les allées.
Pour ressortir, nous lui avons montré la Victoire de Samothrace mais il a eu du mal à imaginer le bateau et n'a pas semblé beaucoup croire à mon histoire.


Pour conclure la sortie, nous avons essayé de trouver un livre sur le thème de l'Egypte mais ils étaient tous trop compliqués. Toutefois nous avons déniché un joli ouvrage où les petits doivent trouver des animaux dans des tableaux célèbres, cela leur permet de découvrir des représentations très diverses et de voir des oeuvres de toutes les époques. Le Môme le lit très souvent, même si dorénavant il connaît toutes les réponses par coeur !


Commentaire du Môme : elle joue à cache-cache ?


Et vous le Louvre avec vos petits, vous avez déjà testé ? Qu'est ce qu'ils regardent ? qu'est ce qu'ils cherchent ? Qu'est ce qu'ils fuient ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 mars 2012

Le fouillis du jeudi : un monstre, des futures mamans et un gagnant !

Au menu aujourd'hui :


  • Au rayon dvd, vous pouvez dorénavant trouver Le Gruffalo, réalisé par Jakob Schuk et Max Lang.
Ce dessin animé raconte l'histoire d'une petite souris qui pour échapper à des prédateurs comme un renard ou un hibou, prétexte un rendez-vous avec un Gruffalo... Mais qu'est un Gruffalo ?



L'histoire est très sympathique. Je la conseille à partir de 3 ou 4 ans. Le Môme était un peu trop jeune et il n' a pas voulu tout voir car il avait peur, mais avec Le Pater Familias, on a trouvé ce film d'animation amusant et poétique. Le graphisme est de très belle qualité et la musique signée René Aubry est magnifique.
Un joli choix pour occuper une après-midi pluvieuse.


Il est destiné aux futures mamans, vous pouvez y trouver des conseils beauté, des bonnes adresses... Le tout orchestré par Chris. D'ailleurs avis aux amatrices, la prochaine Mum to be party aura lieu le 20 Mars, notez le dès maintenant ce sera l'occasion de se regarder le nombril ensemble.





  • Merci pour toutes vos participations au concours de My Sticker Story, ravie que vous ayez aimé le concept. La gagnante du livre est Valérie T. Félicitations, j'attends vos coordonnées à mapoussetteaparis@yahoo.fr

  • Pour finir un appel à témoin. L'émission Capital sur M6 recherche des mamans ou papas qui prennent chaque jour le RER ou le train avec leur petit pour le déposer chez une nounou qui est à côté de leur travail. Si vous êtes dans ce cas contactez Caroline à l'adresse mail suivante : caroline.gauthier@m6.fr

Je vous souhaite une excellente journée les poussettes, et n'oubliez pas dimanche c'est la fête des grands-mères ! Le Môme a laissé parler son génie pour faire de jolis dessins et vous et vos petits, qu'avez-vous préparé ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails