lundi 8 février 2016

Visite animée au Musée Cognacq-Jay

Le musée Cognacq-Jay ne m'est jamais apparu comme un musée facile d'accès avec les enfants. Impraticable en poussette, je n'y avais pas encore  emmené les miens. L'erreur fut rectifiée samedi lorsque le Môme fut invité au vernissage de l'expo les animaux de Jean-Baptiste Huet avec un programme très alléchant : "énigme au musée, qui joue à l'escarpolette ?".




Ce musée rassemble la collection des époux Cognacq-Jay (dont monsieur fut l'un des fondateurs la Samaritaine). Ce très bel ensemble de mobiliers, objets d'art et tableaux du XVIIIeme siècle fut constitué dans le premier quart du XXème siècle. 

L'exposition temporaire Jean-Baptiste Huet, le plaisir de la nature, propose de faire découvrir les très jolies œuvres de ce peintre du roi. Artiste animalier, ce fut l'un des peintres les plus reconnus et les plus actifs sous le règne de Louis XVI. L'exposition regroupe des tableaux, des dessins et des gravures sur les thèmes de la nature et des animaux.




L'avis du Môme :

Il a beaucoup aimé la visite et ne s'est pas du tout ennuyéIl a retenu de nombreuses choses et il a encore retrouvé les fables de la Fontaine (décidément c'est notre fil rouge de l'année).
Il a bien compris l’intérêt pour les animaux exotiques de Huet et pour les bergers et les bergères. Il a gardé en mémoire les détails comme la couronne de fleurs, le bâton du berger...
A 6 ans, il sait aussi que dessiner n'est pas chose aisée et il a trouvé que Mr Huet était drôlement fort pour faire d'aussi jolis chiens par exemple.





Son tableau préféré fut le dogue dans la basse cour parce que le chien état impressionnant et c'est vrai que placé au début d'exposition, il impose au visiteur la force des tableaux de Huet.

A la fin de la visite, un petit tour est proposé dans les collections permanentes l'occasion de parler bal masqué, carnaval et loup ! Il a bien apprécié cet étage surtout le lit à baldaquin qui devait probablement être celui d'une princesse selon lui.


Mon avis : 
Les animaux est un thème dans l'art qui fonctionne très bien avec les enfants. Ils savent de quoi ils parlent et peuvent ainsi s'appuyer sur quelque chose pour comprendre la peinture. 

La visite est très interactive, les questions ne sont pas faciles et incitent les enfants à chercher. Il y a beaucoup de charades ce qui est très judicieux car cela permet aussi de servir de moyens mémo-techniques pour retenir les mots difficiles comme "escarpolette" par exemple. 

L'exposition est assez courte mais les œuvres présentées sont de très belles qualités et offrent un vrai panorama du talent de Huet. 

Si vous y allez, n'hésitez pas a faire un tour dans les collections permanentes, c'est amusant de montrer aux enfants des objets qui ont complètement disparu aujourd'hui ou la forme des meubles, des vases. 





Le musée Cignacq-Jay se trouve au 8, rue Elzévir dans le 3ème arrondissement. Les samedis et pendant les vacances cette visite énigme est proposée aux enfants à partir de 6 ans. Il y a aussi des ateliers et des visites combinées avec le musee de la chasse.

Après la visite, nous avons fait un petit tour dans le quartier jusqu’à la place des Vosges où Le Môme s'est défoulé dans le petit coin jeu.



Bonne visite et n'oubliez pas de trouver qui se balance sur l'escarpolette ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 5 février 2016

De l'art de prendre soin de soi

Il y a quinze jours, un vendredi comme aujourd'hui, j'ai couru après des trains, après les gants de Little Marmot, après le temps pour partir tôt du bureau. Puis à 19h, nous avons pris place dans un de ces trains corail que je connais bien direction Caen. Je les ai pris pendant des années ces trains là avec une valise pleine de linges sales pour passer le week-end chez mes parents.

 
 
 
Ce vendredi-là j'avais deux valises une pour eux et une pour moi. Après deux heures de trajet, les garçons sont partis avec Papy de leur côté et moi j'ai sauté dans un taxi avec les copines direction Cabourg. 




 
Cabourg aussi je connais bien, nous y venons souvent avec mes parents, mais cette fois je n'en ai pas vu grand chose. Ce sera l'occasion d'y revenir.
Dans la valise, j'avais mis quelques vêtements de rechange, une robe, des talons et la tenue de runnning. Je suis incapable de voyager léger et pourtant pour ces deux jours à la thalasso Thalazur de Cabourg je n'ai mis quasiment qu'un seul vêtement : le peignoir qui m'attendait bien sagement dans la chambre à l'arrivée ! 

C'est une expérience assez incroyable de vivre, de déjeuner, de se reposer... en peignoir. On s'y habitue vite. Il y a eu aussi les chaussons en mousse assortie et le petit sac au logo de Thalazur pour mes magazines à lire pendant les périodes de repos. 




 
J'ai plein de choses à vous raconter sur mes deux jours de thalasso à Cabourg, comme les découvertes que j'ai faire au chapitre des soins, l'accueil et le confort incroyable de cet hôtel mais en ce vendredi matin de février où j'ai déjà couru après des trains, après le temps et mes enfants... je vais me contenter de vous donner 10 raisons pour que vous aussi vous vous retrouviez dans un train corail direction Caen un vendredi soir avec vos copines :

  • Siroter des cocktails et ne pas devoir rentrer en métro, en voiture, à pieds... mais juste apprendre à se servir de l'ascenseur.




  • Discuter pendant des heures sans devoir s'interrompre sauf pause "petit bain d'algue"

  • Se poser des questions existentielles : sauna ou hammam, cabillaud ou tartare de thon, tisane jambes légères ou relaxante, salle de repos ou transat à la piscine ? 

  • Courir 5 km et suivre un cours d'aquafitness et s'autocongratuler 

  • Voir la mer, respirer l'air marin et donner un coup de frais vivifiant à ses pensées

  • Oublier la robe et les talons, le contraste avec le peignoir aurait été trop important.

  • Pester contre les kilos en trop et se régaler

  • Apprendre de nouveaux mots comme cryothérapie

  • Dormir comme un bébé, épuisée par tant de quiétude

  • Apprendre à prendre soin de soi et se marrer !

 
 


Ps : il y a des offres speciales sur le site de Thalazur, si jamais



 

 

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 février 2016

Livrés au sommet

Pendant les vacances de Noël, nous sommes allés skier aux Ménuires. Ce sont des vacances que j'apprécie beaucoup pour leur côté cocooning. On passe du temps en famille on se couche tôt, on mange bien, on prend le temps et pour conclure l'année cela nous avait fait du bien.





Ce sont des vacances où je n'ai pas envie de contrainte et tout ce qui peut les rendre plus facile me convient. 

C'est ainsi que pour les courses, nous avons à nouveau tester Off courses.
Le principe : vous faites vos courses sur internet avant le départ et vous êtes directement livrés en station à la porte de votre appartement. 





Le site est très bien fait. Vous avez le choix entre des paniers complets pour la semaine ou des courses au détail. 
Cette année, nous avons choisi cette seconde formule plus adaptée à notre famille. En plus de denrées quotidiennes comme du pain de mie, des yaourts, des pâtes, du beurre... Nous avons aussi choisi un pack Burger pour un repas. Les enfants étaient ravis ! 

Pack Burger


Je trouve que c'est une formule très appréciable parce qu'elle évite la corvée des courses avant le départ. Lorsqu'on part le 26 décembre c'est plus si appréciable.
Les produits sont de bonne qualité et il y a aussi des produits de régions comme les pâtes de Savoie, des crozets, du fromage, des yaourts de montagne.




Les aliments sont bien rangés lorsqu'ils sont livrées. Le frais est mis à part. 
Il y a aussi des fruits et des légumes.
Les portions sont adaptés à des vacances courtes. Ainsi le Banania du Môme était en format réduit mais c'est surtout le petit sachet assaisonnement qui est vraiment bien pratique avec les ketchup et moutarde individuelle.



Côté prix, c'est un ou plus cher qu'un hypermarché classique mais avec le confort et la qualité des produits je trouve que cela vaut le coût. 

Alors pour les petits chanceux qui partent bientôt sur les pistes, n'hésitez pas à aller passer votre commande sur Off courses,  beaucoup de stations sont desservies !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 février 2016

Attrapez-le ! un livre d'action !

Attrapez-le ! voilà le livre qui nous rend un peu dingo avec Le Môme en ce moment. Ecrit par Pronto et publié aux éditions de la Martinière Jeunesse, cet ouvrage est accompagné d'un poursuitorama ! Il s'agit d'une carte pour poursuivre un malfrat !




En effet, sur ce plan de ville  sur un plan aux milles couleurs, nous sommes à la recherche de la dernière planque d'un voleur de bijoux qui est a la fois bien malin et hyperactif !

Ce livre s'inscrit dans la veine des livres où le lecteur est le héros. L'enquête s'ouvre dès la première page, il faut retrouver le coupable. A chaque page, des témoins donnent des indices pour trouver ses différentes cachettes. Il faut par exemple tourner à droite après chaque voiture bleu ou trouver un immeuble avec les mêmes cheminées...






L'avis du Môme (6 ans)

Il est totalement séduit par ce mélange d'histoires et de jeux. Il étale la carte de la ville et avec son doigt il suit sa route. Parfois, il faut un peu l'aider mais globalement il s'en sort plutôt bien. Les étapes sont assez longues ce qui permet de profiter de la course poursuite un certain temps. 

Il a beaucoup aimé l'histoire aussi. Les personnages sont amusants et diversifiés. Les dessins ont quelque chose du cartoon et de la BD. 



Mon avis :

Je trouve cet ouvrage super bien fait. L'histoire est drôle, il y a de nombreux jeu de mots sur le nom des personnages comme le garagiste Ange Holiveur ou le maçon Jonathan Kessassèche .Le texte aussi est bourré d'humour, chaque page est savoureuse tant par le récit que par l'illustration.

Le fait de devoir ensuite être acteur et chercher les planques renforce le suspens.





Par ailleurs c'est aussi un très bon livre pour apprendre à se réparer sur un plan et suivre des indications dans l'espace. Il oblige l'enfant à développer son sens de l'observation tout en s'amusant.


Alors prêt à aller démarquer ce satané voleur ? vous en connaissez des livres de ce style ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 2 février 2016

Sainte-Rose du Nord, le Fjord du Saguenay et Saint-Fulgance (#roadtrip au Quebec en famille)

Une nouvelle étape dans notre road trip québécois de l'été dernier. Cette fois je vous emmène dans la région du Fjord du Saguenay et de Sainte-Rose-du-Nord. C'est encore un endroit absolument magnifique et très sauvage. Nous venions de la région de Tadoussac et ce fut une très jolie halte avant le lac Saint-Jean. 




  • Sainte-Rose-du-Nord : 


Le petit village de Sainte-Rose est une petite merveille. Quelques maisons, une discrète petit église et une vue imprenable sur le fjord, nous nous sommes baladés à travers ce petit bourg bien calme. 


Nous avons pris le temps de faire quelques courses pour le dîner dans l'épicerie du coin en achetant deux spécialités locales : une tourte et une tarte au bleuets. Ces petites baies bleues qui ressemblent à des myrtilles sont totalement addictives.


Pour profiter de la vue et de la quiétude du lieu nous avons pique-niqué au 3 G, un fast food qui a surtout pour attrait son emplacement au bord de l'eau.  L’occasion de goûter à une nouvelle spécialité  des sandwich canadiens, la guédille qui est en fait du pain à hot-dog avec avec beaucoup de salades et de sauce (pas terrible) et des glaces molles aux bleuets ou à l'érable excellentes !













Voilà un des lieux que les enfants ont préférés au Quebec. Ce grand parc est à la fois, un parc aventure, un lieu de baignade, un camping...



Nous n'avions pas réservé, il n'était donc pas possible pour les adultes de faire des parcours aventure mais les enfants ont pu profiter du leur. Le parcours bambin était super bien fait avec des ponts de singe, des tyroliennes, des poutres... Pour y accéder un toboggan !




Les enfants se sont éclatés. S'amusant en pleine nature, ils ont aussi croisé des petits lapins et des écureuils. 






La plage de petits cailloux a fait un peu chouiné les doudouilles que nous sommes mais ensuite il n'a fallu que quelques minutes à tout le monde pour venir profiter de l'eau fraîche du fjord. Nous nous sommes baignés assez longtemps, l'eau était excellente, la vue exceptionnelle et nous avions cette agréable sensation d'être seul au monde !





Il est tout a fait possible de passer une journée entière dans ce parc qui est vraiment très agréable. Tous les enfants ont trouvé cet endroit comme l'un des plus sympathique des vacances.


A quelques minutes sur la route de Saint-Fulgence, se trouve une ferme avec de nombreux produits à vendre absolument excellents. Si comme nous, vous cherchez des légumes, des fruits et des petits douceurs pour vos repas surtout arrêtez-vous. 







Nous avons posé nos valises pour une nuit au gite de l'artisan à Saint Fulgence. Nous avons loué le studio pour 6 personnes et une chambre de 2 dans la maison. 
Le lieu est très accueillant et joue sur l'idée de la cabane au fond des bois. La petite terrasse du studio offre une jolie vue. C' est très bien équipé et nous avons  pu cuisiner toutes les denrées achetées dans la journée.


Le petit déjeuner servi par les hôtes fut l'un des meilleurs de tout notre séjour au Québec. Très complet avec de nombreux gâteaux, des crêpes, des fruits, des yaourts... Nous avons aussi découvert des muffins aux bleuets qui étaient simplement une tuerie. 


La région de Sainte-Rose est une étape incontournable entre la région de Tadoussac et celle du lac Saint-Jean. C'est de cette dernière que je vous parlerai la prochaine fois. 




PS : Pour retrouver les premiers billets sur notre road Trip Québécois.



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 1 février 2016

Comment lutter contre le stress à l'école ?

Samedi, nous avions rendez-vous avec la maîtresse du Môme pour la remise de son livret du 1er semestre. Dans son école à la fin de cette première période, il y a une petite rencontre pour faire un premier bilan. Les enfants reçoivent un petit diplôme de la part de la directrice et une jolie image. A ma connaissance tous les enfants l'ont reçu et les discours sont encourageants même pour les élèves les plus en difficulté.

Le bilan pour le Môme est excellent, la maîtresse l'a félicité et nous a dit qu'il était volontaire, curieux et qu'il apprenait vite, que du bon en somme. 

Toutefois, elle a aussi émis une inquiétude, le trouvant souvent angoissé. Il exprime son stress en mordillant constamment ses stylos, ses lunettes... et il semble inquiet par la possibilité d'échec. Devant nous et avec notre concours, elle lui a redit que c'était normal de se tromper parfois et que cela permettait d'apprendre et qu'il ne devait surtout pas s'inquiéter car il travaillait très bien.




Si j'avais remarqué ce tic à mordiller tout ce qui lui passait entre les mains, je n'avais pas vraiment mis ça sur le compte d'une angoisse. Il est toujours ravi d'aller à l'école, il aime beaucoup sa maîtresse et ses copains, il est très joyeux en règle générale. 
Je n'ai pas l'impression qu'on lui mette de la pression sans le vouloir, on essaie de le féliciter dès que possible et les rares fois où il ne nous ramène pas un cahier impeccable on ne s'y attarde pas plus que ça.  Mais il semble que cela ne soit pas suffisant.

Son application à faire ses devoirs parait révéler en fait une sorte de stress et non pas seulement un comportement consciencieux. Il est du style à faire ses devoirs à peine rentré et à réclamer de réviser encore sa dictée le dimanche soir. 

J'ai pris au sérieux la remarque de la maîtresse et j'essaie de trouver une piste pour l'aider à se détendre et à améliorer sa relation avec l'acquisition des connaissances et sa gestion de l'échec. A six ans être déjà soumis au stress cela me parait vraiment trop tôt !

Par contre, j'avoue que je sèche un peu sur le comment. Une amie m'a conseillé l'homéopathie je me dis que cela ne peut pas lui faire de mal. Je vois la pédiatre jeudi pour un vaccin ce sera l'occasion de lui en parler. Je vais essayer aussi des petits exercices de relaxation le week-end et d'essayer de trouver des petits livres sur le sujet pour qu'il arrive peut-être à en parler un peu.

Et vous des pistes à me donner, des expériences similaires ? 
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 30 janvier 2016

Préparer la chandeleur avec Tefal


Le Môme est un petit garçon qui aime les traditions et notamment les traditions culinaires. Si janvier, est le mois de la galette, février se doit d’être celui des crêpes. Vous pouvez être certain que dès le 1er février, il n’aura plus que ce mot à la bouche : « quand est-ce qu’on mange des crêpes ? »
Je répondrai avec assurance : le 2 février c’est la chandeleur !



C’est une fête que je ne rate jamais et honnêtement question crêpes j’assure ! J’ai trouvé la recette qui me convient sur marmiton appelée pâte à crêpes raffinée, j’y ajoute un peu de vanille et de la fleur d’oranger. Ainsi la pâte est bien parfumée et les crêpes peuvent être dégustées natures.
Cette pâte est facile à battre même si pour assurer après le fouet à la main je termine au batteur électrique pour éviter les grumeaux.




Pour la chandeleur, on met les petits plats dans les grands et si lors des crêpes party on utilise plutôt la crêpière mini-crêpes de Tefal, pour la chandeleur les garçons réclament de grandes crêpes au sucre comme au restaurant. 





Il faut dire que pour les crêpes bananes chocolat fondu c’est plus pratique d’avoir les grands modèles. Si le Pater familias est quasi imbattable pour ce tour, j’avoue qu’avec ma nouvelle poêle Tefal qui ne colle pas du tout j’y suis presque arrivée !



Cette année, j’ai même décidé d’innover davantage avec un gâteau de crêpes au chocolat. Pour les ingrédients : des crêpes, 20cl de crème liquide, 200g de chocolat Nestlé dessert. D’ailleurs pour ceux qui le souhaitent la boîte collector Nestlé Dessert est à gagner sur le site Tefal.



Il suffit de faire des crêpes et de les tartiner de sauce au chocolat. Cette dernière est obtenue grâce au mélange chocolat noir et crème liquide. J’alterne dans un moule à manquer une crêpe et une couche de chocolat, trois heures au frigidaire avant de démouler, un peu de sucre glace et de décoration pour la forme et le tour est joué !

Etages de crêpes

Verdict : ce n’est pas le gâteau le plus léger du monde mais c’est une tuerie.
Le Pater Familias rajoute un peu de chantilly pour alléger le tout ! Je trouve que le chocolat fondu apporte bien plus que la pâte à tartiner.



Dans le joli portage Tefal que j’ai reçu il y a cette petite spatule très pratique avec laquelle je cesse de jurer en me brûlant les doigts sur la poêle !
Il y a des recettes plus simples de crêpes au chocolat qui ressemblent un peu à ce gâteau sur le site de Tefal.




Enfin pour ceux qui ne savent pas grand-chose sur la chandeleur, je vous conseille ce petit quiz sur Facebook très bien fait parce que bon souvent pour manger des crêpes il y a du monde mais faire preuve de bonnes connaissances en matière de crêpes, c’est plus difficile ! Chaque jour, il y a une question différente, savez-vous par exemple quel est le record du monde en hauteur du lancer de crêpes ?




Bonne crêpe et surtout n’oubliez pas quand vous faites sauter vos crêpes, tenez une pièce dans la main gauche, ce geste garantit la prospérité pour toute l’année !


Lancer de crêpes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails